Domotique avec les Philips Hue

J’ai envi de me lancer dans la domotique (molo hein…) et donc comme il faut bien commencer par quelque chose, j’ai choisis de m’attaquer aux lumière de la maison. Après moultes  recherches je suis parti sur un système de lumière avec la norme Hue de Philips. Pourquoi ?

 

Les avantages :

– Une centrale qui se connecte à mon réseau local en Ethernet.
– Une api relativement simple et accessible.
– Pas de système où les données / requêtes passent par les serveurs du constructeur (comme le font par exemple beaucoup de camera ip…) tout reste en local.
– Il y a des marques compatible Hue (Innr par exemple).

Les inconvénients :

– Bordel le prix !

Utilisation « Simple »

Pour du basique, on peut passer par le smartphone. Il existe l’application Philips Hue sur le Play Store et celle-ci permet de configurer les ampoules et accessoires ainsi que la luminosité et les couleurs instantanément. Il existe des appli PC qui font même de l’ambilight gaming !

Utilisation plus « poussé »

La passerelle Hue de Philips est compatible avec beaucoup de solutions domotique comme Jeedom, Domoticz etc… ce qui permet beaucoup de possibilités d’interactions ou de scénarios avec d’autres appareils et installation déjà existante.  Personnellement je n’ai pas encore tester ces possibilités car je n’ai pas d’installation Domoticz ou Jeedom fonctionnelle au moment ou j’écris ces lignes.

Les mains dans le « cambouis »

J’ai pas cherché à comprendre, 10 minutes après avoir branché les ampoules et la passerelle j’ai voulu taper dans l’API pour voir ce qu’il était possible de faire en brute.
L’API est assez simple, on y accède via HTTP et on envoi nos ordres grosso modo. Pour faire des tests ou même envoyer des requêtes, on peut accéder à une page « debug » directement sur le pont Hue :

Tout fonctionne donc via http néanmoins on ne fait pas ce qu’on veux juste via une page web… Chaque appareil / accessoire est authentifier via un ID unique généré quand on appaire celui-ci (c’est valable pour les applications aussi, même combat). La procédure de génération d’ID est expliqué via le site de Philips Hue : https://developers.meethue.com/documentation/getting-started

Quand cette ID est généré, on le garde bien précieusement car dans chaque requête de changement d’état d’une lampe, on en aura besoin. Pour utilisé l’API, il existe plusieurs façons vu qu’il faut simplement envoyer ses ordre sur le protocole HTTP mais une simple page HTML ne suffit pas car on « PUT » des ordres pour le changement d’état des ampoules (désolé pour le langage, je ne suis pas développeur a la base xD) il faut donc rajouter du JavaScript. Moi je passe plutôt par du PHP/Bash (en faisant bien attentions aux droits ….) pour l’instant pour essayer des choses ( shell_exec() powaa).

J’ai trouver sur Github ( https://github.com/hvanderlaan/philips-hue ) une personne qui a développer un script bash pour interagir avec le pont Hue en ligne de commande sous Linux. Du coup j’ai posé le script sur mon serveur à la maison et je passe une page PHP pour envoyer mes commandes. Certains me dirons que c’est « dégueulasse » mais je m’en fou ça fonctionne comme je le souhaite et ça me permet de développer en PHP toute mon interface de gestion pour contrôler mes lampes. Accessoirement, contrôler ses lampes en ligne de commande permettent pas mal de possibilités pour de futures bricolages d’où ce choix un peut exotique.

En pratique, mon premier bricolage permet à mes viewer sur Twitch (via https://www.twitch.tv/leetrack_nar ) de changer la couleur de la lumière en direct via des commandes du tchat. J’ai pleins d’autres idées que je mettrais en pratique par la suite.

En conclusion

Je suis plutôt satisfait de mon choix de plateforme malgré le prix, les possibilités sont énormes et les méthodes d’accès sont vastes et surtout, tout reste sous contrôle en locale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.